Jura : C’est ballot !

Prendre le volant quand on fait l'objet d'une suspension de permis, ce n'est déjà pas très raisonnable. Mais il y a encore plus inconscients : ceux qui, sous le coup de cette même suspension, prennent le volant alors qu'il ne leur reste que peu de temps à patienter avant de pouvoir récupérer leur papier rose.

Dans la soirée du samedi 29 novembre dernier, c'est ce qu'a fait un automobiliste jurassien, au risque donc de se faire pincer lors d'un contrôle. Comme celui justement improvisé ce soir-là sur sa route.

Pris en défaut sur l'A39 par les gendarmes du peloton motorisé de Courlaoux, il a ainsi vu s'allonger la durée de confiscation de son permis. Laquelle, initialement fixée à 5 mois, devait normalement prendre fin... le surlendemain.
.
Publié le lundi 15 décembre 2014 à 14h14

Confirmez-vous la suppression ?