Besançon : Hausse sur hausse

Comme annoncée dernièrement à Besançon, l'augmentation des prix du stationnement pour encourager l'usage des transports en commun est une idée qui pourrait avoir du bon… si la lutte contre les bouchons et la pollution, entre autres désagréments, n'était pas qu'un prétexte pour toujours plus nous ponctionner.

Qu'est-ce qui nous fait dire ça ? La hausse des tarifs Ginko, également attendue pour janvier prochain. Autrement dit, quel que soit le mode de transport privilégié, il faudra dans tous les cas payer plus cher pour se déplacer ou se garer dans la capitale comtoise en 2015. A moins bien sûr de le faire à pied ou à vélo (pour peu que le service Vélocité ne connaisse pas non plus semblable inflation).

A titre indicatif, le ticket à l'unité pour un voyage en bus ou tram pourrait ainsi coûter 10 centimes de plus qu'actuellement (soit 1,40 €), les abonnements mensuels être revalorisés de 40 centimes à 2 € selon les cas (hors forfaits CMU, mission locale et demandeurs d'emploi, maintenus aux tarifs du moment), et les abonnements annuels grimper de 8,60 € en moyenne.

Il faudra pour cela que les élus du Grand Besançon donnent leur aval ce jeudi. Mais c'est comme si c'était déjà fait.
.
Publié le mardi 16 décembre 2014 à 10h07

Confirmez-vous la suppression ?