Chasse au corbeau en centre-ville !

Qui n\'a pas un jour pesté contre de la fiente sur sa voiture, sa façade ou le banc public sur lequel il voulait goûter un repos bien mérité ? La prolifération des corbeaux freux (un des plus gros passereaux) en ville est telle que les services municipaux croulent sous les plaintes. \"Ce sont des oiseaux qui vivent en colonies, et les nuisances sont également sonores. Nous avons consulté la Ligue de Protection des oiseaux, qui nous a confirmé qu\'il s\'agit d\'une espèce en extension permanente\", explique Mickaël Plessier, technicien supérieur à la direction des espaces verts, sportifs et forestiers de la mairie de Besançon. Aucun remède miracle à cette prolifération et aux désagréments qu\'elle engendre. Aussi, depuis une dizaine d\'années, des tirs de régulation sont généralement mis en place au printemps, sous arrêté préfectoral. \"Il ne s\'agit pas d\'une partie de plaisir, mais parfois il en va même de la santé des personnes : je me souviens être intervenu dans l\'urgence aux Clairs-Soleils où une dame était en dépression à cause du bruit des corbeaux\", ajoute Mickaël Plessier.
En effet, si auparavant les indésirables étaient localisés principalement à Chamars, ils se sont maintenant éparpillés partout, pour envahir Granvelle, Micaud, la Viotte, Saint Ferjeux et les Clairs Soleils. \"Cette dispersion fait que les nuisances touchent plus de monde, puisqu\'elles ont maintenant lieu sur et autour des copropriétés\", précise Mickaël Plessier. De mars à fin mai, 10 personnes par jour de régulation se relaient sur 10 sites pour des tirs placés sous haute-surveillance.
\"En général, passé l\'effet de surprise, les gens sont favorables et curieux de cette action menée. Ils nous posent des questions, s\'intéressent et sont rassurés de voir que leurs réclamations concernant les nuisances des corbeaux freux sont prises en considération par la mairie\", ajoute Mickaël Plessier.
Avec une moyenne de 800 à 1 500 prélèvements par an, l\'espèce ne risque pas de disparaître puisque la population des corbeaux est estimée à environ 18 000 à Besançon.

RETROUVER L\'INTEGRALITE DE L\'ARTICLE DANS L\'HEBDO DE BESANCON DE CETTE SEMAINE
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?