Besançon : Comme au bon vieux temps

Après une saison estivale relativement calme de tout mouvement d'humeur, on aurait presque oublié à quel rythme effréné les préavis de grève pouvaient "jadis" s'enchainer sur le réseau Ginko. Un souvenir qu'il serait bien dommage de laisser périr dans les tréfonds de votre mémoire et que les bus bisontins entendent justement faire ressurgir, en annonçant pour demain de nouvelles perturbations, en écho à un mouvement de grève national dans les transports.

Une deuxième vague en 7 jours, c'est dur à avaler ? Moins que vous ne pourriez le redouter. Principalement destinée à vous faire retrouver en douceur le goût des bonnes vieilles habitudes en cette difficile période de rentrée, cette dernière épargnera en totalité les lignes 1 à 92 en journée, pour ne toucher en définitive que les circuits de nuit A, B et C, dont les services seront à l'inverse intégralement suspendus.

Là où on pourrait déjà voir en ces perturbations un retour à la normale, Ginko annonce le sien pour le mercredi 11 septembre. Il y a de quoi devenir chèvre.

C.R
Publié le lundi 9 septembre 2013 à 10h17

Confirmez-vous la suppression ?