Besançon : Contre-attaque

La question n'était pas tant de savoir si réplique il allait y avoir, mais plutôt quand celle-ci allait survenir. Et pour trouver la réponse, il n'y aura pas fallu attendre bien longtemps !

Ainsi, en dépit des dernières recommandations délivrées par Jean-Louis Fousseret pour rallonger l'espérance de vie de son coûteux dispositif, une nouvelle caméra de vidéosurveillance a donc rendu l'âme la nuit passée vers 21h30, sur la place de l'Europe dans le quartier Planoise.

Comme une provocation suprême au maire socialiste, c'est à cet endroit même que l'une des deux précédentes victimes avait déjà atrocement été lapidée en août dernier. Différent dans le cas présent, le mode opératoire aura consisté à griller l'alimentation de l'appareil… Ce que permet très simplement la trappe de maintenance logée sur tous les mâts.

Pas de doute, empêcher leur démontage à grand renfort de béton aura été d'une grande utilité.

C.R
Publié le vendredi 6 septembre 2013 à 11h08

Confirmez-vous la suppression ?