Rioz (70) : Coup double

Souvent délicates à mener quand les pistes sont minces, les recherches d\'indices dans les cas de disparition de personnes peuvent facilement se résumer à chercher une aiguille dans une botte de foin… ou parfois même dans une jungle de cannabis.

C\'est en tout cas ce que les gendarmes de la commune haut-saônoise de Rioz ont semble-t-il démontré ce lundi, après avoir mis à jour quelque 61 plants de cannabis au domicile d\'un sexagénaire dont l\'inquiétante disparition venait de leur être signalée…

Une découverte tant hasardeuse qu\'inattendue qui leur aura donc accessoirement permis de confondre le jardinier \"en herbe\" (le fils du propriétaire des lieux, âgé de 37 ans) mais aussi et surtout donné l\'idée de poursuivre leurs recherches initiales dans des forêts autrement moins hostiles. Une intuition qui s\'avérera payante puisqu\'ils retrouveront effectivement l\'homme de 61 ans, égaré dans un bois des environs.

Sujet à des troubles de la mémoire, il était transporté à l\'hôpital tandis que son fiston prenait la direction moins enviable de la gendarmerie.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?