Crise : les montres de luxe épargnées à Genève

Les collectionneurs de montres rares ont surmontés leur préoccupations économiques pour satisfaire leur passion : deux ventes de montres prestigieuses organisées ce week end à Genève par Antiquorum et Sotheby's ont rapportées 15 millions d'euros, un record selon les responsables des maisons de vente, certaines pièces ayant même dépassés des sommets jamais atteint comme ce modèle en or de 1815 serti d'émaux partie pour 2,6 millions. Deux montres Patek Philippe se sont également envolées pour 1,8 et 1,6 millions. Sotheby’s a pu se féliciter en estimant avec humour que ces records étaient « la preuve que des pièces rares en excellent état continuent de fonctionner malgré un environnement économique incertain ».
Publié le mardi 18 novembre 2008 à 11h11

Confirmez-vous la suppression ?