Doubs : Danger ambulant

A l'hôpital, son passager y serait arrivé de toute évidence. Mais pas forcément dans le bon service ni même en un seul morceau. Un "détail" négligé le mois dernier par cet ambulancier du secteur de Morteau… s'étant risqué à prendre le volant sous l'emprise de l'alcool.

Arrêté par hasard sur la route par des gendarmes qui procédaient à des contrôles, il n'aura pris conscience de son comportement irresponsable qu'au moment de souffler dans l'éthylomètre… ou plutôt de refuser de le faire, en prétextant un mal de dents. Excuse à laquelle les militaires n'auront pas "mordu" au vu de son état d'ébriété manifeste.

Jugé la semaine passée après s'être également opposé à toute prise de sang, l'homme de 43 ans, déjà sanctionné à deux reprises pour des faits similaires et cette fois renvoyé de son travail, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, assortis d'une mise à l'épreuve, d'une obligation de soins et de 2 mois de suspension de permis.

.
Publié le mardi 7 avril 2015 à 15h01

Confirmez-vous la suppression ?