Besançon : De la tôle à défaut d'or

Aguichés par la promesse d'un somptueux butin, tous les sept n'avaient pas hésité à parcourir plus de 500 km depuis Marseille pour rejoindre Besançon. Dans leur ligne de mire : la bijouterie Maty du boulevard Kennedy, qu'ils avaient alors forcée au fourgon bélier une nuit de mai 2011. Un casse au cours duquel ils étaient parvenus à amasser pour près de 100 000 euros d'objets précieux… avant d'être finalement déçus du voyage, au moment de voir débarquer dare-dare les policiers de la BAC, alertés par l'alarme.

Tandis que trois malfaiteurs se faisaient interpeller dans le magasin avec la récolte du soir, les autres réussissaient à se carapater en voiture… pour mieux être retrouvés par la suite et permettre à la petite troupe d'être à nouveau réunie hier au grand complet, devant le tribunal correctionnel de Besançon.

Sur les sept prévenus, deux auront obtenu la relaxe. Les cinq autres ayant pour leur part été condamnés à 2 ans de prison, dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve pour l'un d'eux, impliqué dans une moindre mesure.

.
Publié le jeudi 17 avril 2014 à 14h18

Confirmez-vous la suppression ?