Décès en garde à vue : c\'était une crise cardiaque

Mardi, un septuagénaire est décédé alors qu\'il se trouvait en garde à vue à la gendarmerie d\'Amancey, dans le Doubs.
L\'autopsie vient de révéler que l\'homme est mort d\'une crise cardiaque, et qu\'aucune trace de coups n\'a été retrouvée sur son corps.

La victime, âgée de 77 ans, avait été interpellée mardi matin pour empoisonnement d\'animaux (des chiens et des daims en l\'occurrence) et placée en garde à vue.
Le vieil homme avait été retrouvé inanimé vers 13h30, et était décédé une heure plus tard.

Bien que la responsabilité des gendarmes en charge de la surveillance ait été levée par les résultats de l\'autopsie, une enquête devrait tout de même être menée par l\'Inspection Générale de la Gendarmerie.
Celle-ci devrait permettre de savoir si la \"surveillance périodique\" de la victime a bien été assurée. Les gendarmes auraient en effet été absents au moment de la perte de connaissance du septuagénaire.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?