Des pv comme s'il en pleuvait...

Depuis quelques mois, les policiers municipaux font du zèle, et les contraventions pleuvent sur nos pare-brise !
Stationnement, excès de vitesse, feux rouges grillés... il s'avère que nous ne sommes pas très bons conducteurs... et surtout irrespectueux du code de la route.

Le périmètre de prédilection des agents de police : le centre ville, là où le stationnement est un réel problème, et où chacun se gare, ou plutot se pose, comme il peut. Alors évidemment, les verbalisations tombent ! Certains conducteurs en ont d'ailleurs une belle collection... au point qu'ils devraient demander une remise !



Mais l'état à besoin d'argent, alors chers concitoyens, payons nos contraventions, payons le prix fort de l'essence, payons encore plus cher les produits de consommation quotidienne, payons, payons payons...
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?