Besançon : Du service aux sévices

Depuis deux ans, il était le chauffeur de bus attitré d'une association d'aide aux personnes handicapées. Une activité que ce père de famille de 53 ans était censé assurer bénévolement… et non contre "paiements en nature", comme l'en accusent aujourd'hui 6 de ses passagères.

Révélés ce week-end après être trop longtemps restés sous silence, les tarifs indécents imposés par cet homme auraient été très variables, allant d'un "simple" geste déplacé à des attouchements sans équivoque… et même plus, pour l'une de ses victimes âgée d'une trentaine d'années.

Des pratiques que le mis en cause réfute bien sûr dans leur globalité, reconnaissant tout juste s'être peut-être livré à quelques caresses. Maintenu en garde à vue depuis lundi, il devrait être déféré aujourd'hui au parquet de Besançon, en vue d'une probable inculpation pour viol et agressions sexuelles sur adultes dépendants…

.
Publié le mercredi 26 février 2014 à 10h37

Confirmez-vous la suppression ?