Jura : Dure rechute

De la même manière qu' « il ne suffit pas de ressembler à Cetelem pour faire du Cetelem », consommer de l'héroïne n'aura pas fait de cette conductrice de bus scolaire la nouvelle Wonder Woman. Bien au contraire. En novembre dernier, souvenez-vous, son contrôle positif aux stupéfiants lui avait rapporté une convocation devant la justice. Laquelle a eu lieu la semaine passée.

Condamnée à dire adieu à son permis (avec interdiction de le repasser avant 6 mois), la prévenue de 32 ans a en outre écopé d'un an de prison avec sursis, assorti de 2 années de mise à l'épreuve et d'une obligation de soins.

Déjà suivie par le passé, elle aura tenu 3 ans avant de replonger…
Publié le lundi 2 février 2015 à 12h07

Confirmez-vous la suppression ?