Éoliennes et enfantillages politiques : la reine Marie-Guite dit oui !

Les éoliennes et leur implantation ne se feront pas sans mal dans le Doubs !

Pour militer contre un projet visant à installer un parc éolien non loin de leur commune, sept des onze conseillers municipaux de Chaux-lès-Clerval (25) viennent de démissionner.

Les politicards intermittents de Chaux-lès-Clerval sont donc opposés aux nouvelles éoliennes. Mais, au lieu d\'utiliser leur mandat pour tenter de faire pencher le débat en leur faveur, ils ont choisi de démissionner.

Le projet vise donc à construire de nouvelles éoliennes à quelques centaines de mètres du village. Mais les énergies vertes, les gens de Chaux-lès-Clerval ne veulent pas en entendre parler.

Parce que ce qui compte, ce sont avant tout les « canons », la belle vue au-dessus de la maison et les copains. La modernité, le développement durable, c\'est pour les gens de la ville !

De son côté, la toute puissante Marie-Guite Dufay (présidente de la région) semble avoir trouvé un nouvel objectif : faire de la région le plus grand parc éolien de France.

Le message est donc clair : avec Marie-Guite, on va en voir de toutes les couleurs (des éoliennes) !

Pour ce qui est de Chaux-lès-Clerval, la démission des conseillers municipaux a eu le mérite d\'interpellé le préfet… qui va organiser de nouvelles élections fin novembre !
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?