Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Lun
22
Mar
20
Mer
17
Jeu
17
CPAM
 
Toute l'actualité
 Exhibitionniste, violent... et en prison! (à Oyonnax)
Envoyer à un ami par email

Un homme de 39 ans, qui s'était fait une spécialité d'uriner sur la voie publique, et d'exhiber ses parties génitales par la même occasion, était jugé hier à Bourg-en-Bresse. Il était également accusé d'avoir agressé une commerçante d'Oyonnax, dans le Jura, et d'outrages à agents.

Depuis 1987, cet homme s'est déjà retrouvé une dizaine de fois au tribunal pour divers délits, dont celui d'exhibitionnisme.
Cette fois, il était principalement accusé d'avoir lancé une bouteille en verre au visage d'une commerçante d'Oyonnax. Celle-ci avait demandé à l'homme de cesser d'uriner contre une vitrine...
Quelques jours plus tard, il a été retrouvé par les policiers municipaux en train d'uriner contre un feu tricolore, toujours à Oyonnax. Son arrestation avait été assez mouvementée, avec un véritable "pétage de plombs".
Le procès n'a guère été plus calme...

Avec son profil de "marginal solitaire très porté sur la bouteille" et sa conduite provocante, l'homme n'a pas vraiment suscité l'indulgence des juges.
Ce qui ne semblait de toute manière pas être son objectif, ainsi qu'il l'a expliqué d'un ton agacé : "Vous me jugez comme vous voulez, j'en n'ai rien à f..., je n'ai pas peur de prendre de la prison".
Les juges l'ont entendu, et l'ont condamné à deux ans de prison ferme.

L'accusé n'a toutefois pas entendu ce verdict : il a été expulsé de l'audience avant la fin de celle-ci. Au moment où la présidente annonçait sa condamnation, l'homme était occupé à insulter copieusement les policiers de son escorte...

Rédaction : R. Hingray
actualités Besançon Publié le mercredi 7 avril 2010 à 12h17
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Au Moyen Äge on jetait les malades mentaux dans des culs de basse fosse.
La place de cette personne semble être plus en hôpital psy avec camisole chimique. Dans une prison, il va continuer ses activités avec d'autres détenus. Ce qui ne manquera certes pas d'occasionner d'autres problèmes.
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 7 avril 2010 à 13h56
Réaction de easy rider
“pas simple ce qui peut se passer dans le cerveau...”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 7 avril 2010 à 18h25
Réaction de o. zaguet
“La prison n'est pas, comme le dit Gerard, la panacée...il n'y a pas de volonté politique pour mettre en place des structures alternatives à la prison pour une prise en charge de ces malades. Le pourcentage de "malades mentaux"dans les prisons est affolant. La politique du tout répressif est contre productive et coûteuse car elle aggrave les situations et ne les résoud pas. Il serait préférable que nos impôts soient destinés au Soin (psychique, educatif, préventif...)”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 8 avril 2010 à 09h58
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr