Femme au volant...

Ce bisontin passait la journée de samedi à Vesoul, à l\'occasion de la Semaine de la Pétanque. L\'animation du jeu et la châleur du soleil aidant, il avait un peu trop abusé de boissons alcoolisées. Mais c\'est un homme prudent, à 51 ans il connaît ses faiblesses : il préféra confier le volant à sa sobre épouse.
Sauf qu\'entre madame et les créneaux... ce n\'est pas vraiment une histoire d\'amour. Après plusieurs essais le long des trottoirs de la rue Doillon, elle demanda donc à son mari d\'effectuer la manoeuvre à sa place. Habituellement celui-ci est capable de se garer dans un mouchoir de poche. Mais ce jour-là, sans doute à cause des vapeurs d\'alcool qui embrumaient encore son esprit, l\'homme ne se révéla pas plus doué que sa femme.
Les multiples manoeuvres du couple finirent par attirer l\'attention de la Police Municipale. Qui découvrit avec surprise que le piètre conducteur avait un taux d\'alcoolémie dans le sang de 1,26g/l. Le quinquagénaire fut immédiatement placé en garde à vue, sans même avoir le temps de finir son créneau. Il ne fut relaché que le soir, une fois complètement dégrisé. Et, pour avoir voulu montrer à sa femme comment on fait un créneau, l\'homme se vit retirer son permis de conduire. Il fera en outre prochainement l\'objet d\'une ordonnance pénale.

Voià une histoire qui soulève une question presque philosophique : ce monsieur a-t-il perdu son permis de conduire parce qu\'il avait trop bu, ou parce que son épouse ne sait pas faire les créneaux? A méditer...
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?