Une rave-party plutôt sage

Lorsque les habitants de Ronchaux (dans le Doubs) ont appris samedi qu\'une free-party allait avoir lieu dans leur commune, ils ont fait preuve d\'un enthousiame assez modéré. Car ce genre de manifestation est entouré d\'une réputation assez négative : bruit, drogue, alcool, puis bagarres, accidents... Rien de très réjouissant pour un village habitué à sa petite tranquillité!

Sauf que les raveurs d\'aujourd\'hui sont beaucoup plus sages (ou plus respectueux?) que leurs prédécesseurs...
Bien sûr la musique était très forte. Mais les organisateurs avaient choisi une clairière isolée au milieu des bois, de manière à ne pas imposer leurs choix musicaux à tout le village.
Bien sûr l\'alcool coulait à flot et la drogue circulait assez librement. Mais les gendarmes étaient là également, et ils ne laissaient repartir que les chauffeurs aptes à prendre le volant. Pour les autres, pas de leçon de morale, mais une petite sieste réparatrice sous les arbres!
Une buvette tenue par des jeunes gens aussi raisonnables que leurs grands-mères proposait même des fruits, du café, des gâteaux secs : pas de quoi risquer une overdose!

Résultat : aucun incident à déplorer!
Lundi matin, la clairière était nettoyée, impossible de deviner qu\'une rave-party s\'était tenue là pendant tout un week-end. Pas de canettes vides, pas de préservatifs usagés, juste quelques traces de pneu (difficiles tout de même pour 300 véhicules de passer totalement inaperçus).
Même les riverains les plus râleurs ne trouvent rien ni personne à critiquer. Mais que va-t-on devenir si les raveurs se mettent à devenir aussi sages que des images?
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?