Grâce aux Francs-Comtois on peut maintenant s\'embrasser dans les gares françaises

Vous avez peut-être entendu ou lu ceci auparavant : il est interdit de s\'embrasser sur le quai d\'une gare. Pourtant, comme de nombreux français, vous avez peut-être bravé cette interdiction pour embrasser fougueusement votre amour avant le départ de son train.

Cette loi a été relayée par de nombreux média, qu\'il s\'agisse de la presse papier ou Internet. Des sites aussi sérieux qu\'InfoTourisme et L\'Internaute, de même que des journaux d\'investigations, aux informations vérifiées par la CIA, comme Closer et Topito, ont relayé l\'information au plus grand nombre.

Cependant, nos envoyés spéciaux ont enquêtés pendant 4 mois dans 7 gares de Franche-Comté (Besançon, Dole, Vesoul, Pontarlier, Montbélliard, Lons-Le-Saunier et Lure) et ont interrogé de nombreux voyageurs.

Au total ce sont plus de 400 témoignages de voyageurs qui ont été recueillis pour arriver à démontrer une chose : soit cette loi n\'existe pas, soit elle n\'est jamais appliquée.

Pourtant, nos enquêteurs ont pu témoigner de nombreuses infractions avec 1386 baisers sur le quai d\'une gare répartis ainsi :

  • 562 « smacks »

  • 805 « roulages de pelle »

  • 19 baisers avec la langue dans l\'oreille (beurk !)

  • 3 personnes qui s\'embrassaient tout seul, sans partenaire



Après des mois d\'une investigation digne d\'un reportage bidon d\'Elise Lucet, il ne nous restait plus qu\'une seule chose à faire : demander à la SNCF…

Vous pouvez vous rassurez : cette loi n\'a jamais existé puisqu\'il s\'agit d\'une légende urbaine. Vous pouvez donc vous faire des bisous (avec ou sans la langue) sur le quai des gares françaises ! C\'est la SNCF qui le dit puisque elle organise elle-même des concours de bisous (sans doute pour faire patienter ses clients lorsque les trains n\'arrivent pas).

Comme quoi il ne faut pas croire tout ce qu\'on lit sur Internet !
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?