On peut rouler vite ?

Une fois de plus, le Haut-Doubs a été le théâtre d\'affrontements entre un groupe de personnes non identifiées et des machines.

Ainsi, trois radars ont été saccagés dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2016. Deux radars fixes et un radar autonome ont été pris pour cible : Touillon-et-Loutelet, les Hopitaux-Neufs et la Cluse-et-Mijoux.

Les auteurs de ces exactions ont utilisé de la peinture pour recouvrir les vitres des machines, ce qui les rend inopérantes. Bien sûr, une enquête est en cours !

Ne vous réjouissez pas trop vite car les machines sont déjà sur pied et prêtes à fonctionner. Il faudra donc scrupuleusement respecter les limitations de vitesses – comme toujours.

Il faut aussi rappeler le caractère odieux de ces agressions : les machines n\'ont pas de bras, elles ne pouvaient donc pas se défendre !

Ce n\'est pas parce qu\'on est atteint de technophobie qu\'il faut dégrader tout ce qui contient un circuit imprimé.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?