Vesoul : Il détruit sa voiture, garée devant un commissariat de police, avec une barre de musculation

Gabriel est un homme de 45 ans qui a déjà 17 condamnations inscrites sur son casier judiciaire. On appelle cela un multi-récidiviste dans le jargon, mais que voulez-vous il y en a de plus en plus par les temps qui courent !

Toujours est-il que, ce vendredi 1 avril 2016, il a sans doute voulu faire une mauvaise blague (mais moins drôle que la nôtre sur le tram). L\'homme a été retrouvé dans une rue d\'Héricourt titubant à côté de sa voiture.

Le véhicule, une Peugeot 206, s\'est retrouvé en travers, sur la chaussé, et encastré dans un trottoir. Pour permettre aux usagers de passer, une circulation alternée a été mise en place le temps que la voiture soit dégagée.

Emmené au poste de police, l\'homme est manifestement complètement ivre. Mais, dans la mesure où il refuse de se soumettre à un test d\'alcoolémie nous n\'avons pas son taux d\'alcool dans le sang. De plus, il s\'avère qu\'il s\'était fait supprimer le permis il y a 18 ans !

Quelques heures plus tard, l\'ivrogne sort de garde à vue. Cependant, les policiers lui ont confisqué sa belle 206 !

L\'affaire suit son court jusqu\'au lundi 4 avril. Vers 21h, \"Gaby\" se saisit d\'une barre de musculation et file à pied en direction du commissariat de police.

Une fois sur place il décide de casser les vitres de sa 206 à grands coups de barre métallique !

Pas de pot, les caméras de surveillance ont tout filmé et Gabriel est interpellé le lendemain à son domicile.

Manifestement dangereux, ce récidiviste de 45 ans a été condamné à 12 mois de prison dont 9 avec sursis, hier par le tribunal de Vesoul.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?