Il était fier de ses fesses

A 14 ans, on a pas toujours la tête sur les épaules mais on a les fesses bien accrochées au postérieur.

De viré nocturne, 4 jeunes ont décidé de s'arrêter dire bonjour aux policiers du commissariat de Vesoul (70).

Afin de bien manifester leur présence, les 4 jeunes ont vigoureusement martelé les grilles de protection du bâtiment, sans grand succès.

Faute de réponse, ils ont invectivé les policiers en les traitant de tous les noms ! Les policiers à l'intérieur étaient visiblement en sous-effectif pour cause d'intervention car les jeunes vauriens ont pu partir librement.

C'est à ce moment qu'un des membres du “gang” a franchi la ligne rouge de la décence en montrant ses fesses au policier de garde.

Un postérieur plutôt banal qui a valu au délinquant une interpellation un peu plus tard par une patrouille de policiers.

Je jeune de 14 ans sera renvoyé auprès du juge pour enfants pour se faire remonter les bretelles.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?