Besançon : Il faut savoir tenir ses distances

Quand un passager pointilleux rencontre un chauffeur susceptible, cela débouche sur la dernière agression en date dans les transports en commun bisontins ! Survenue hier peu après 15h, elle mettait en scène un homme de 34 ans (avec un enfant) qui attendait son bus sur la place du 8 septembre, lorsque les choses se sont soudainement gâtées à l\'arrivée de ce dernier.

Au moment de monter à bord, l\'homme aura en effet reproché au conducteur de s\'être arrêté… quelques mètres plus loin que l\'arrêt de bus. Une plainte improbable auquel répondait l\'emportement tout aussi déraisonnable du chauffeur, qui invitait alors ce grincheux partisan du moindre effort à descendre du véhicule, avant de finalement l\'y aider.

Le poussé-dehors répondait alors par du rentre-dedans, en frappant de plusieurs coups de poing l\'employé Ginko qui terminait prématurément sa tournée à l\'hôpital pour des blessures légères. Pour sa part, l\'agresseur était interpellé et placé en garde à vue, tandis que l\'enfant qui l\'accompagnait était remis à sa mère.

L\'exploitation de la vidéosurveillance du bus devrait pour le reste en apprendre davantage aux enquêteurs sur les circonstances exactes de l\'altercation et la responsabilité de chacun.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?