Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
16
Besancon
Jeu
26
Ven
26
Sam
26
Dim
28
CPAM
 
Toute l'actualité
 Besançon : La guerre des Vaites
Envoyer à un ami par email
 Géolocaliser

Priés de céder de gré ou de force leurs terrains à la municipalité pour faire place au projet d'urbanisme (éco quartier + tram), des propriétaires du très verdoyant quartier des Vaites à Besançon saisissaient la justice en 2011 pour dénoncer le prix fixé pour le rachat des terres. Monnayé 150 € en moyenne sur l'ensemble de l'agglomération, le m² bâtissable avait ici été estimé à 8 € par France Domaine… qui s'était bien gardée de justifier le "pourquoi" de cette curieuse décote.

Feignant l'innocence, la ville escomptait bien exproprier tous les domaines à ce tarif préférentiel (une dizaine de propriétaires sont concernés), mais voilà : après deux ans de procédure, la cour d'appel a rendu son verdict. Un m² aux Vaites ? Ca vaut 24 €.

Si l'on est encore – très – loin de tutoyer les prix du marché, cette décision n'enchante pas pour autant la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon, peu encline à mettre les bouchées triples pour acquérir ces très convoitées propriétés. Ne trouvant pas anormal qu'on les lui ait initialement promises pour une bouchée de pain au mépris de ses propres administrés, son président Jean-Louis Fousseret a décidé de se pourvoir en cassation.

On ne badine pas avec le fric.

GéPé
actualités Besançon Publié le mardi 5 février 2013 à 14h03
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Lulu-04077
“8 € ? Ce n'est pas cher, à ce prix là, j'achète !
De toute façon, je ne vais pas pouvoir les acheter, ces terrains, mais je vais quand-même les payer, en tant que contribuable... Et parmi toutes ces dépenses liées au "saint tram", que je désapprouve, je trouve quand-même que ce serait la moindre des choses que de payer un prix décent à ces expropriés, à défaut d'annuler les expropriations...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 5 février 2013 à 15h51
Réaction de macarena-80783
“24 euros le mêtre2 ??? c'est du vol manifeste et la mairie de Besançon fait la sourde oreille !!! le mairde de Besançon aura eu son joujou.....mais à quelle prix ??? et ce n'est même pas la peine qu'il se représente aux prochaine élections, car il va prendre une sacrée déculottée !!!!”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 5 février 2013 à 19h10
Réaction de What Else ?
“Si seulement macarena... Si seulement. Mais a besancon nous avons une majorite de tanches de gauche qui vont comme des moutons voter pour ce gland uniquement parce qu'il a une rose en boutoniere.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 6 février 2013 à 22h46
Réaction de darjo
“C'est fou, comme tout le monde a envie de payer cher de sa poche !!!”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 7 février 2013 à 08h40
Réaction de magdalena25
“Que l'on aime Fousseret ou non je vous rappelle qu'il n'y a pas grand monde tenant la route qui se présente face à lui. Donc forcément qu'il va encore passer....”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 7 février 2013 à 09h50
Réaction de lenogre
“Vas-y Jean-Louis, montre-leur à ces bouseux qui c'est le chef ici !
Sans blague, les maraîchers vont pas nous faire chier pour 3 salades et 2 poireaux, qu'ils aillent les planter ailleurs.
Et les fleurs, ben quoi les fleurs ? Les jardineries ça existe, c'est pas uniquement pour acheter des poissons rouges ou des chinchillas !
Allez hop, les prolos, vous prenez votre voiture, vous faites 10 bornes dans Besançon, avec un peu de chance, vous serez dans les bouchons. Et les fleurs, vous les paierez plus cher ? Mais c'est ça le commerce ma petite dame, plein d'intermédiaires qui se sucrent au passage en faisant venir les fleurs de très loin.

Alors que Jean-louis 1er se bat bec et ongles pour créer un éco-quartier, y en a qui le dézinguent parce qu'il exproprie qq producteurs locaux et nous donne la possibilité d'ouvrir les portes du monde féérique des jardineries de la grande distribution.
Les ingrats, salauds de pauvres !”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 7 février 2013 à 14h43
Réponse de macarena-80783
“le jour ou les cons voleront..........tu seras chef d'escadrille !!!!!!!!”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 8 février 2013 à 22h38
Réponse de M.Pauvre
“Et oui, y a encore des bouseux qui vendent trois pauvres legumes et quelques pots de fleurs pour vivre a notre epoque. Et fort heureusement ces amoureux de la terre subsistent pour fournir aux gens des produits sains et de qualite.
Et faudrait voir comment tu reagirais si c etait ta maison et ton gagne pain qui seraient eradiquer alors que tu y as consacre toute ta vie! Alors laisse tranquille les maraichers et remercie les plutot d'exister. Et contente toi d'aller dans ta jardinerie au lieu d'insulter des gens qui vehiculent de vraies valeurs
o_O et longue vie aux vaites! ”
actualités BesançonEnvoyée le samedi 9 février 2013 à 16h41
Réponse de lenogre
“Vous vous couvrez de ridicule...

Quoi ? Des opposants à cet ambitieux projet qui va inscrire Besançon dans le 21e siècle !
Ah les esprits rétrogrades, les réactionnaires. Oui, vous êtes des réactionnaires, des empêcheurs de bétonner en rond.

Alors oui la nature est belle mais elle n'a pas besoin de nous et c'est triste. Le papillon qui butine de fleur en fleur n'a nul besoin de Jean-Louis 1er, pas plus que l'herbe grasse qui tapisse le quartier. Que dire des arbres fruitiers qui, tous les ans nous régalent de leurs fruits mais n'attendent rien en retour.

Tout ceci, c'est bon pour les livres d'enfants qu'on lit à ces mêmes enfants pour les endormir.
Jean-Louis 1er ne veut pas écrire des livres pour enfants, il veut écrire une œuvre grandiose, magistrale empreinte de grandeur, une œuvre adulte reconnue par ses pairs.

Après le vecteur logistique, comprenez le tram, vous serez sans doute charmé par l'éco-quartier ou comment faire croire que le béton, c'est écologique !
Magnifique tour de prestidigitation emprunté aux constructeurs automobiles qui vous font bénéficier d'un bonus écologique pour des voitures diesel !

Un détail me chiffonne cependant : Nous voyons fleurir dans Besançon une multitude de résidences là où se trouvaient avant des jardins, des maisons ou encore des ateliers.
Malgré cette débauche de nouvelles constructions, la ville stagne en terme des démographie.
J'attends de Jean-Louis 1er des réponses à cet épineux problème.

Nous avons eu ce W-E le salon de l'érotisme : un feu de paille, un soufflet vite retombé.

DSK ? Il est malheureusement grillé et a tjs préféré Lille.

Et Montebourg au redressement productif, à quoi y sert à part compter les points ?”
actualités BesançonEnvoyée le lundi 11 février 2013 à 00h18
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr