La spéculation sur le prix des oeufs devient incontrôlable

Il y a quelques semaines, nous vous faisions part de la crise du fipronil, un produit dangereux trouvé dans de nombreux œufs du monde entier. Les producteurs francs-comtois avaient su tirer leur épingle du jeu avec une production et des ventes en large hausse.

Aujourd'hui, cela ne semble pas suffisant pour satisfaire la demande en œufs qui ne cesse d'augmenter à l'approche des repas de fin d'année.

En effet, ce déséquilibre fait les affaires des spéculateurs qui n'hésitent pas à augmenter dangereusement le prix des œufs. Les industriels qui souhaitent commercialiser des produits alimentaires à base d'œufs n'ont plus de choix et doivent parfois payer les œufs plus du double du prix d'il y a quelques mois !

C'est la conséquence de la loi de l'offre et de la demande.

Les pouvoirs publics se veulent rassurant et la hausse du prix des œufs ne devrait toucher que très légèrement les particuliers déjà habitués à consommer local.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?