Besançon : La voie est (presque) libre

Au cours des quatre derniers mois, le terme de « polygone » sera devenu un synonyme de « déviation » pour de nombreux bisontins, sans qu\'ils n\'oublient pour autant le caractère foncièrement mathématique de cette figure de géométrie.

Car si depuis septembre la rue du même nom s\'est en effet imposée comme un passage obligé pour quantité d\'automobilistes cherchant à accéder au centre-ville, elle aura aussi été l\'occasion pour eux de compter le temps perdu et les (kilo)mètres de détour parcourus !

Un savant calcul qui désormais arrive doucement mais sûrement à son terme, compte tenu de la réouverture imminente (et définitive ?) du pont Canot, dans les deux sens de circulation.

Attendue pour demain, cette réalité, apparemment susceptible d\' « occasionner des conditions de circulation » selon la ville (on n\'en attendait pas moins), devrait en tout cas participer à désengorger le trafic, alors que les bus continueront à être déviés sur la rue du Polygone, maintenue en sens unique jusqu\'à nouvel ordre.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?