Haute-Saône : Le bal des infractions

Parce que le vendredi après-midi (13h – 21h) et le dimanche matin (6h –10h) sont statistiquement les créneaux horaires préférés des automobilistes Haut-Saônois en quête d\'accidents, l\'escadron départemental de sécurité routière axait ce week-end le gros de ses opérations de contrôle sur ces deux demi-journées. Et autant dire qu\'ils auront eu la contravention heureuse !

Parmi les 28 infractions recensées pour le seul après-midi de vendredi, 22 témoigneront d\'un excès de vitesse… de plus de 30 km/h au-dessus de la vitesse autorisée. Un fort beau ratio qui n\'aura d\'égales que les 5 suspensions de permis qui y seront associées.

Les lauréats ? Un jeune conducteur contrôlé à 134 km/h contre 80 autorisés, une étudiante épinglée à 154 km/h au lieu de 100, un chauffeur routier et un ingénieur respectivement surpris à 187 et 183 km/h sur une même voie limitée à 110, et, last but not least, un cinquième contrevenant certes flashé à seulement 123 km/h au lieu de 90… mais avec un supplément alcool de 0,78 g par litre de sang, pour compenser.

Tandis qu\'entre temps la journée de samedi aura permis de dénicher un conducteur sans permis mais bien chargé en alcool et en cannabis, la matinée de dimanche réservera quant à elle un bilan un peu plus faiblard de cinq conduites sous influence, dont l\'une pour usage de stupéfiants.
Ce qui bien sûr n\'enlève rien à la performance de ce cariste de 40 ans, recordman du jour avec 1,5 g d\'alcool dans le sang, et pour cela récompensé de la sixième suspension de permis du week-end.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?