Le Doubs presque à sec

La situation est proche de la catastrophe car depuis quelques jours le Doubs manque d'eau, notamment entre Pontarlier et Morteau.

La rivière est pratiquement à sec ce qui a déclenché une situation de crise sans précédent.

Avec les fortes chaleurs, les consommateurs ont tendance à utiliser plus d'eau pour se rafraîchir. Donc, les rivières commencent à souffrir de cette surconsommation.

La première mesure qui a été mise en place a été de supprimer les lâchers d'eau au niveau du barrage du lac Saint-Point.

Cela va entraîner un assèchement de la rivière, mais la préfecture du Doubs veut ainsi économiser au maximum les réserves d'eau.

Car plus que celui de la rivière, c'est le niveau d'eau du barrage qui inquiète. Celui-ci est à seulement 50 cm du niveau critique.

Un seuil au-delà du lequel il sera impossible d'y pomper de l'eau ce qui va mettre en entraîner des coupures d'eau potable pour environ 56 000 personnes – à moins de trouver une solution alternative.

Il serait ainsi envisager de pomper l'eau directement dans le lac...



Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?