Besançon : Le satyre de ces dames

Aussi rares soient les spectacles exécutés avec autant de fougue, le 4 juillet dernier, une habitante du quartier Palente à Besançon n\'a pas vraiment été conquise par la séance de « branling bâton » menée \"de main de maître\" par un exhibitionniste de 68 ans… qui déjà lui avait joué un numéro similaire courant mai, alors qu\'elle était accompagnée cette fois-là d\'une connaissance, guère plus emballée du reste par ce grand déballage suite auquel elles avaient toutes deux déposé plainte.

Ce que l\'on imagine avoir été un véritable \"coup dur\" pour ce porc-fessionnel de la discipline, qui aura donc espéré recevoir un tout autre accueil à l\'occasion d\'une deuxième représentation face à ce public peu réceptif.

Mais récoltant moins des louanges qu\'une convocation à la gendarmerie d\'Ecole-Valentin, l\'homme, dont les pulsions font l\'objet d\'un traitement médical que l\'on qualifiera de perfectible, était hier placé en garde à vue.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?