Besançon : Le sens des priorités

En ces temps où les transformateurs électriques n\'en finissent plus de brûler aux 408 (encore un en début de semaine), la ville de Besançon a décidé de frapper fort en enrôlant d\'ici peu de nouveaux agents municipaux dont la mission… n\'aura strictement rien à voir avec les incivilités qui animent le quartier de la Grette.

Embauchés pour arpenter la voie publique, ils seront désormais 14 au lieu de 8 à verbaliser avec célérité les automobilistes qui ne paient pas leur stationnement ou se garent n\'importe comment. Bref, à mener la vie dure à ces dangereux délinquants qui parfois « enquiquine[nt] des dizaines de personnes » avec « une seule voiture », comme s\'en émeut le directeur de la voirie, en arguant que la ville « n\'investi[t] pas des millions dans des aménagements piétonniers ou à destination des handicapés pour qu\'ils soient inutilisables ! ».

Surtout quand on sait à quel point la capitale comtoise se soucie en effet des personnes à mobilité réduite…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?