Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
14
Besancon
Mer
24
Jeu
19
Ven
19
Sam
18
CPAM
 
Toute l'actualité
 Le tramway de Besançon se précise...
Envoyer à un ami par email

Le projet du tramway de Besançon se précise de plus en plus. Une dernière version vient d'être proposée par Jean-Louis Fousseret à ses conseillers communautaires, qui devront approuver (ou non) celle-ci le 30 juin.
Outre des précisions sur le tracé et le coût du tramway, ce dossier apporte des nouvelles informations au sujet du service de bus.


Le tramway

Selon ce dernier projet, le tramway passerait par les quais, n'en déplaise aux élus verts qui s'opposaient à ce tracé, en raison de l'abbatage nécessaires d'arbres classés.
Il relierait la cité des 408 au pont de la République, en passant par Chamars, le pont Canot, le quai Veil Picard, le pont Battant et la place de la Révolution.
Le tram passerait toutes les 6 minutes, et pourrait transporter jusqu'à 1200 passagers par heure, soit 107 000 par jour.

Les travaux, qui à l'origine devaient coûter 228 millions d'euros, devraient passer à 240 millions d'euros d'ici 2014 (date prévue pour la fin du chantier). Une marge de tolérance de 5% étant prévue, ils pourraient atteindre 252 millions d'euros.
Ce coût ne comprend pas les travaux directement pris en charge par la ville de Besançon, et qui devraient s'élever à 40 millions d'euros environ.


Les bus

Les bus diminueront de moitié dans le centre ville de Besançon après la mise en service du tramway.
Actuellement, 1254 bus par jour desservent la place de la Révolution. Dans le futur, ils ne seront plus que 572. De même, de 544 bus sur la place Saint-Pierre, on passera à 286 bus par jour.

Il est par ailleurs prévu de créer une nouvelle ligne de bus classiques en site propre. Celle-ci reliera la gare Viotte à Témis, en passant par la place Leclerc, Vauban, le Palais des Sports et le campus de la Bouloie.


Les piétons

Le tramway devant emprunter le quai Veil Picard, lieu de balade apprécié de beaucoup de bisontins, il est prévu de créer une promenade longue de 400 mètres, au-dessus du Doubs. Celle-ci longera le quai et sera révervée aux piétons.


Sources : Ville de Besançon, Grand Besançon, et Ma Commune.info


R. Hingray
actualités Besançon Publié le mardi 15 juin 2010 à 09h47
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de gerard25
“Petite rectification. Le parc de Bus urbains à Besançon est de l'ordre de 120. Donc il s'agit de 1254 passages de bus...

Pour le cas ou le tram est approuvé. Bonjour, les taxes supplémentaires, bonjour les travaux gênants (deux ans), bonjour les accidents de vélo en traumatologie, bonjour, les incidents liés au passage du tram par ses contraintes et servitudes intrinsèques.
Au fait, savez-vous pourquoi la restauration du tram précédent avait été abandonnée ?
- accidents avec les vélos,
- accroissement des autos qui devenaient gênantes,
- besoins de services de transports ailleurs que sur le trajet,
- obsolescence du matériel (argument principal) qui entrainait un cout de restauration très élevé.
Trouvez le livre de M. Tupin sur le tram de Besançon.

Un tram, c'est un contrat de 30 ans avec l'exploitant. L'exploitant fait CE QU'IL VEUT dans ce contexte.
Installer un tram c'est parier sur des avancées technologiques, concernant les transports, très modérées. Or, dans les dix années qui viennent, l'électronique, les batteries barderont les autos et l'auto, celle que ne nous connaissons actuellement frisera l'antiquaille.
Avant de décider d'installer un tram il aurait été subtil de s'informer des prochaines avancées technologiques. Mais comme il s'agit de l'argent du concitoyen, le votre, le mien, cela n'a pas d'importance...
Le voyage en absurdie se poursuit.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 15 juin 2010 à 10h56
Réaction de epizz
“En ce moment je vis à Montpellier, et les travaux pour la 3° ligne de Tram, on n'en peut plus, c'est une catastrophe. On veut revenir chez nous à Besançon, parce qu'on aime cette ville, et j'espère de tout coeur que ce projet n'est pas définitivement adopté... Il n'est vraiment pas adapté à notre belle ville...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 15 juin 2010 à 11h05
Réaction de crys
“Tous les habitants qui ont vu s'installer le tram dans leur ville ont pleuré en recevant leurs taxes d'habitation et foncières suite à ce transport.
Mais la mégalomanie n'a pas de prix surtout quand l'argent ne sort pas de la poche du mégalo.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 15 juin 2010 à 13h36
Réaction de Rachida25
“Il est peut-être urgent de faire-part de notre refus concernant ce projet en organisant une manifestation à Besançon le plus vite possible et en obtenant des signatures "contre", mais qui suivrait serait OK pour cela ?
actualités BesançonEnvoyée le mardi 15 juin 2010 à 18h55
Réaction de DANIELGYP
“C'est curieux, mais il me semble que les personnes les plus virulentes anti-tram sont des personnes qui n'utilisent pas les transports en commun quotidiennement.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 15 juin 2010 à 19h18
Réponse de crys
“Pas quotidiennement mais de nombreuses fois dans le mois et pas toujours les mêmes jours ni mêmes heures.”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 juin 2010 à 07h42
Réaction de Cindy02
“Pas forcément DANIELGYP : c'est surtout ceux qui savent de quoi ils parlent quand ils reçoivent leur taxe habitation exhorbitante pour une si petite ville qu'est Besançon et il est tout a fait normal qu'ils s'inquiètent de ce projet de tram , c'est légitime de se poser la question , sachant que sans tram déjà la taxe est énorme à supporter pour des foyers et représente parfois plusieurs mois de loyers etc pour un budget de classe moyenne ou faible revenu.
Reste la solution de quitter Besançon comme le font beaucoup avec pour premier objetcif : ne plus plus payer ces taxes de plus en plus pesantes pour les ménages que l'on réclame aux habitants de Besançon chaque année , d'ailleurs observer le soir le nombre de vehicules qui quittent Besançon.... mais non je me trompe... lol c'est pour rejoindre le calme de campagne et ne pas dormir à Besanoon dans cette ville si paisible mais bien trop chère

actualités BesançonEnvoyée le mardi 15 juin 2010 à 19h49
Réaction de Laviseur
“Beaucoup s'inquiètent et c'est bien normal. Cette inquiétude et son motif très légitime sera de toutes façons sans effet sur les décisions du Maire qui a une haute opinion du bien fondé de ses décisions. N'est-ce pas lui qui ayant modifié le sens de circulation de l'avenue de la gare d'eau obligeant les voitures de police à rouler sur le trottoir au risque de renverser au coin du bâtiment les piétons revenant du parc prétendait arranger la situation en repoussant les fortifications Vauban bordant l'avenue ? N'est-ce pas lui qui s'inquiétait de la possibilité de faire verbaliser les conseillers verts qui venaient à la mairie à vélo en empruntant la rue du lycée à contre-sens ? Alors vous pensez bien que vos préoccupations sont le cadet de ses soucis. En tout cas, si les impôts locaux augmentent je quitte Besançon ! Beaucoup d'autres personnes ont le même projet. C'est dommage car qu'est-ce qu'on l'aime notre Besac ! ”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 juin 2010 à 12h28
Réponse de louli
“Petite rectification, la voie police de la gare d'eau sert aux véhicules d'intervention qui doivent prendre la direction des deux ponts, et vous imaginez bien qu'ils ne peuvent pas faire la tour par la rue de la Préfecture... Pour mémoire, il n'y a jamais eu de piétons renversés au coin du bâtiment, seulement quelques étourdis, la tête en l'air qui se baladent dans la voie Police et qui ne remarquent pas les caractères "Police" de 30 cm de la voie. Les seuls accidents ont été causés par des chauffards ne respectant pas les feux rouges lors d'une intervention Police. (SIC)”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 17 juin 2010 à 06h51
Réaction de gedeon25
“pour une fois je dis rien :D j'ai pris la décision de quitter la ville dès qu'une opportunité de maison se présentera et qui correspondra à ma recherche, cette ville est dirigée par des démago qui veulent absolument laisser leur trace, par n'importe quel moyen que ce soit, on arrive donc sur un budget global de 240 + 40 = 280, et avec les débordement on dépassera les 300 millions d'euros, soit en vieux francs pour rafraichir les esprits pas loin de 1,9 milliards de francs... pour une ville de 120.000 habitants, ben voyons...

le Président de la Chambre de Commerce Jean-Louis Dabrowzki a tiré la sonnette d'alarme : si ce projet passe, des entreprises (fortement mise à contribution, alors même que le tram ne passe pas à proximité d'elles) sont prêtes à quitter Besançon, mais ce n'est pas grave, quelques centaines de chômeurs de plus dans une ville déjà sinistrée ce n'est pas grave, ca ira alimenter le pôle emploi... ça, M. Fousseret et ses adjoints s'en tapent !

Pour info, le dernier chargé de projet sur le tram a démissionné tellement le projet était... comment dire... mission impossible à tous les niveaux...

et je le répète ici, le maire est prêt à investir pas loin de 300 millions d'euros, alors même qu'il n'y a plus un rond pour terminer la voie des mercureaux on nage donc dans la science fiction !!! et personne pour réagir... et si on faisait une page facebook?”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 juin 2010 à 14h05
Réaction de nanouck25
“mais gedeon il existe deja une page facebook, non à l'abbatage des platanes...”
actualités BesançonEnvoyée le mercredi 16 juin 2010 à 18h29
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr