Les commerçants de Besançon renoncent au scandale

Les commerçants de Besançon avaient promis de faire une manifestation \"spectaculaire et médiatique\" aujourd\'hui à l\'occasion de l\'arrivée du Tour de France dans la capitale comtoise. Ils entendaient ainsi protester contre les conséquences \"néfastes\" des travaux du tramway. Toutefois, suite à un \"premier pas\" de la Mairie, ils ont finalement décidé de rester discrets.

En raison des travaux du tramway, certains commerçants ont vu leur chiffre d\'affaires baisser de 30 à 70%. La Mairie avait promis des mesures compensatoires, mais elles tardent à venir.
L\'Union des Commerçants de Besançon tente donc de \"sauver le centre-ville\" de Besançon avec les moyens à sa portée. Profiter du Tour de France lui aurait permis de bénéficier d\'une portée médiatique incomparable, au risque de faire scandale en critiquant ouvertement la Municipalité.

Or la semaine dernière la Mairie (inquiète des manifestations annoncées?) a pris certaines mesures pour redynamiser la fréquentation du centre-ville bisontin. Parmi elles le lancement d\'une campagne de communication autour du slogan \"Coeur de ville, plus facile\".
Les commerçants, \"pour prouver à tous [leur] bonne volonté d\'un travail constructif\" ont donc décidé de \"suspendre les actions prévues le 9 juillet\".
Ils ne baissent toutefois pas les bras : \"les mesures proposées sont loin d\'être suffisantes\" et les commerçants continuent leur mobilisation. Ils ont d\'ailleurs \"lancé une grande pétition régionale\", disponible chez \"tous les commerçants du coeur de ville\".

Le Tour de France arrivera donc à Besançon en toute tranquillité, mais les commerçants continueront à se battre contre un centre-ville sinistré.

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?