Doubs : Les enseignants se manifestent

La refonte du rythme scolaire, ils n'en veulent pas. A l'appel du SNUipp-FSU 25, une vague enseignante est attendue cet après-midi à 14h30 Place de la Révolution à Besançon pour protester contre le projet de réforme du gouvernement, prévu pour la rentrée prochaine… Et il n'y va pas que de la sauvegarde du mercredi matin !

Reposant sur le retour de la fameuse semaine de 4 jours et demi, l'ambition du Ministère de l'Education est d'étaler plus efficacement les 24h de travail hebdomadaires des élèves et d'ainsi alléger d'environ 45 minutes leurs journées de classe du lundi, mardi, jeudi et vendredi. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils retrouveront plus tôt les jupons de maman puisque le temps ainsi gagné devra être dépensé en activités périscolaires, culturelles ou sportives, organisées par les communes.

Entre autres, pour le syndicat enseignant, ce décret n'apporte pas la garantie d'un accès équitable aux activités pour tous les élèves. Dépendants des équipements et des moyens développés par les communes, ces « temps éducatifs » obligatoires auraient ainsi toutes les chances d'être à la charge des familles sur le long terme.

Paiera qui pourra.

C.R
Publié le mercredi 23 janvier 2013 à 12h50

Confirmez-vous la suppression ?