Les habitants de Territoire-de-Belfort se choisissent un nom

La radio France Bleu Belfort-Montbéliard (FBBM) a invité lundi ses auditeurs à donner un nom aux habitants du Territoire-de-Belfort, qui n'en ont pas actuellement, et soumettra vendredi les cinq premières propositions à un jury.
Les Terribelfortains, les Terrifortains, les Territériens, les Bélifortains, les Nord-Séquaniens ou encore les Lionceaux font partis des premiers noms proposés.

"L'idée est surtout de créer le débat. Historiquement le Territoire, qui est né en 1922, a une forte charge patriotique, notamment avec la résistance à la Prusse (durant la guerre de 1870). Pourtant, les habitants n'ont jamais eu de nom", a expliqué le rédacteur en chef de FBBM, Yohan Nicolas.
"On s'engagera probablement à utiliser ce nom sur notre antenne", a-t-il ajouté.

Les auditeurs sont invités à faire des propositions sur le site internet de la radio (www.bleubelfort.com) jusqu'à vendredi.
Cinq propositions seront présélectionnées et soumises dès vendredi au vote des internautes, qui représentera 50% de la décision finale, et au vote d'un jury d'une dizaine de personnalités du département qui comptera aussi pour 50%.
Parmi elles seront présents le maire de Belfort Etienne Butzbach (MRC), le député Damien Meslot (UMP), le président du Conseil général Yves Ackermann (PS), le président des Eurockéennes Jean-Paul Roland, un joueur du FC Sochaux (Ligue 1) ou encore des journalistes de France Bleu et du quotidien Le Pays de Franche-Comté.
Le nom choisi sera rendu public à l'antenne le 18 février.

L. L.
Publié le mardi 8 février 2011 à 13h37

Confirmez-vous la suppression ?