Besançon : les meurtres se suivent et se ressemblent

Ce genre de fait divers macabre n\'arrivant pas (encore) tous les jours à Besançon, il y a peu de chance que vous n\'en ayez pas entendu parler. Mais enfin bon, au cas où ce meurtre au couteau commis il y a deux semaines vous aurait donc échappé malgré tout, un homme de 47 ans a tenu à organiser le week-end dernier une séance de rattrapage en agissant peu ou prou de la même manière vis-à-vis de son ex-compagne et mère de ses trois enfants… qu\'il se sera en effet lui aussi accusé d\'avoir poignardée mortellement, en s\'étant présenté de sa propre initiative au commissariat samedi matin.

Et c\'est ainsi une nouvelle fois que les policiers aussitôt dépêchés sur les lieux supposés du drame, dans le quartier Palente, n\'auront pu que constater le décès de cette directrice de crèche de 46 ans, tuée chez elle au cours de la nuit précédente pour des raisons que son meurtrier présumé n\'a pas encore daigné expliquer clairement.

Maintenu en garde à vue depuis, ce kinésithérapeute de profession (qui souffrirait de troubles psychiatriques selon les enquêteurs) devrait être présenté au parquet ce lundi, tandis qu\'une autopsie est pareillement attendue.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?