Lons-le-Saunier : La maison ne faisait pas crédit

Non content qu'un de ses trois amis se voie refuser le « prêt » d'un paquet de cigarettes, un homme sous l'emprise de l'alcool semait hier le chaos dans un tabac-presse de Lons-le-Saunier.

Partant du principe qu'il faut détruire pour obtenir réparation, l'individu saccagera tout d'abord un présentoir à lunettes avant de se confronter directement au tenancier de l'établissement, venu défendre sa vendeuse. Le temps pour cette dernière d'appeler furtivement la police et la dispute s'envenimait entre les deux hommes.

Frappé d'une droite et d'un coup de boule, le gérant ne parviendra pas à rendre la pareille à son adversaire. Immobilisé par les six autres bras restés bien sages jusque là, il recevait en prime une décharge de gaz lacrymogène à laquelle n'échappait pas non plus son employée, cette fourmi si peu prêteuse.

Finalement maîtrisé au terme d'une houleuse altercation avec les trois agents de police dépêchés sur place, le principal fauteur de troubles était placé en garde à vue. Plus raisonnables, ses acolytes se seront quant à eux rendus d'eux-mêmes au commissariat pour y être auditionnés.

C.R
Publié le mercredi 19 décembre 2012 à 20h47

Confirmez-vous la suppression ?