Besançon : Mauvais fluide

Après avoir eu pour parfait contre-exemple ce chapardeur de tondeuses n\'ayant pas su saisir sa chance par les cheveux la semaine dernière, au centre commercial de Châteaufarine, trois nouveaux voleurs à l\'étalage ont pour leur part tenté ce lundi vers 11h de dérober pour 1 500 euros de parfums ; pensant sans doute avoir plus de flair pour les bons coups.

Mais en vérité guère mieux sentie, leur expédition aura vite pué le roussi lorsque des vigiles au nez creux les auront surpris en train de s\'évaporer avec leur butin. Ayant alors mis au parfum l\'ensemble de leurs collègues de la zone commerciale, ils auront favorisé deux heures plus tard dans un autre magasin l\'interpellation du trio pas vraiment en odeur de sainteté.

Originaires de Lyon, ses membres sont en effet déjà bien connus de la justice pour divers délits à travers le Grand Est. Ils devraient être jugés cet après-midi même en comparution immédiate.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?