Merci aux chauffeurs routiers grévistes!

Les chauffeurs routiers français ont déposé un préavis de grève pour le 13 décembre prochain. Puisque les organisations patronales ne veulent pas augmenter leurs salaires et leurs frais de déplacement, ni instaurer un 13% mois et mettre en place une mutuelle (parmi les principales revendications), 500 000 chauffeurs bloqueront donc le transport routier.
Un chantage dont l\'objectif est clairement avoué : menacer l\'approvisionnement des fêtes de fin d\'année, et condamner les français à un réveillon composé d\'eau (du robinet) et de pain (sec).
Ce programme est-il vraiment catastrophique? Pour les commerçants, les producteurs, les restaurateurs, oui, sûrement.
Mais pour les autres?

Le plus souvent, les fêtes de Noël se concluent par une crise de foie ou autre indigestion due aux huîtres pas fraîches, à un abus d\'alcool, ou au mélange fois gras - bûche au beurre. Cela au détriment des sentiments de générosité et d\'amour qui sont sensés régner le 25 décembre.
Cette année, les retrouvailles familiales auront vraiment un sens, et ne seront plus gâchées par la tournure mercantile qu\'a pris Noël ces dernières années.
Certes, se retrouver autour d\'un vieux morceau de pain n\'est pas très réjouissant à nos yeux d\'occidentaux trop gâtés. Mais en y réfléchissant bien, a-t-on réellement besoin de dinde aux marrons pour prouver notre amour à nos parents, à nos enfants, ou encore à notre vieille tante qui de toute façon est allergique aux marrons?

Les fêtes de Noël 2009 seront donc marquées par la grève des chauffeurs routiers, mais aussi par le retour du véritable esprit de Noël.
Alors merci qui? Merci les grévistes (qui fêterons Noël dans leurs camions, avec des langoustines et des escargots, mais sans leur famille)!

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?