Audincourt (25) : Mon fils, ta mandale

Comme dans une célèbre chanson de Daniel Balavoine dont nous avons ici détourné le titre, début septembre, lui aussi avait été prêt à ♫ tout casser ♫… et notamment la figure d\'un gamin de 12 ans qui, dans les couloirs d\'un collège d\'Audincourt, avait osé ♫ touche[r] au fruit de [s]es entrailles ♫ lors d\'une dispute.

Dans cette optique, souvenez-vous, c\'est avec son autre fils de 16 ans que ce père de famille s\'était donc présenté devant les grilles de l\'établissement, afin de donner une sévère raclée au jeune garçon durant la pause de midi.

Des faits pour lesquels le quadragénaire était jugé seul dernièrement, après que son ado s\'en fut tiré avec un simple rappel à l\'ordre. Et pour le coup, ♫ les juges et les lois ♫, ça lui aura quand même un peu ♫ fait (…) peur ♫.

Jusqu\'alors inconnu de la justice, cet ancien militaire de 44 ans, aujourd\'hui reconverti en bénévole d\'associations, a effectivement reconnu avec honte qu\'il « n\'aurai[t] jamais dû réagir comme ça ».

Il en a été quitte pour une amende de 600 €, et 300 € de dommages et intérêts au profit de la victime.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?