Besançon : Pas de fumée sans feu (Màj)

Pour l\'avoir surpris à détaler comme un lapin, les CRS en patrouille de sécurisation ce mardi soir dans le quartier Planoise auront flairé le coup foireux. Mais peut-être aussi et surtout cette odeur de brûlé émanant d\'un hall d\'immeuble, auquel ce fuyard venait selon toute vraisemblance de mettre le feu.

Fort heureusement, le début d\'incendie – aux dégâts limités – aura vite été maîtrisé… comme le pyromane supposé, d\'ailleurs. A la différence près que, pour lui, c\'est à ce moment que la situation aura véritablement commencé à sentir le roussi.

Interpellé en possession d\'un jerrican d\'essence, l\'individu de 23 ans sera en effet amené à comparaître dès cet après-midi devant la justice, dans le cadre d\'un jugement en comparution immédiate.

Pour le coup, sans doute est-il le premier à penser qu\'il n\'y avait pas le feu au lac…

Mise à jour 19h : A son encontre, le tribunal s\'est prononcé pour une condamnation à 10 mois de prison dont 4 avec sursis. Soit 6 mois ferme.
.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?