Besançon : Passion incendiaire

Son péché mignon, c\'était de voir les soldats du feu se démener sur le terrain. Pour cela, il n\'aura pas hésité à provoquer plusieurs incendies à Besançon : une vingtaine selon ses dires, au moins cinq d\'après le tribunal correctionnel de la ville qui le jugeait aujourd\'hui.

Agé de 31 ans, ce père de famille qui avait pris pour habitude entre juin 2010 et décembre 2012 d\'enflammer les cages d\'escalier de ses divers lieux de résidence pour les beaux yeux des pompiers n\'aura étrangement pas été jugé irresponsable de ses actes malgré un sens des réalités pour beaucoup altéré par l\'alcool et le cannabis.

Condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis, il devra en outre s\'acquitter de trois années de mise à l\'épreuve, assorties de l\'obligation de trouver un travail et de poursuivre des soins. Enfin, 2 901 euros lui ont également été réclamés à titre de dommages et intérêts.

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?