Doubs : Périple d\'une carte de voeux

Postée le 2 janvier en Haute-Saône, une carte de vœux a mis 6 jours (et deux mois) pour rallier Besançon. Certes, on admettra volontiers que la Haute-Saône soit un peu le bout du monde, mais de là à faire transiter le courrier par l\'Amérique du Sud, on demeure sceptique.

C\'est ainsi que le 8 mars dernier, à 70 km du lieu d\'envoi initial, un couple de Bisontins étonné de ne pas encore avoir eu de nouvelles d\'une proche recevait finalement sa missive… tout droit venue du Paraguay, comme en témoignera un cachet frappé à Asunción (capitale du pays) le « 18 ENE 2013 ».

Pas d\'erreur dans l\'adresse de destination, rien ne semble justifier ce rapide détour de plusieurs milliers de kilomètres… à ceci près peut-être, qu\'en dépit du code postal, \"Besançon\" et \"Asunción\" auront pu être confondus au bureau de poste par quelque agent de tri n\'ayant pas spécialement les yeux en face des trous.

Après tout, le 2 janvier c\'était un lendemain de fête…

C.R
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?