Besançon : Privé de sortie

Depuis hier et le jugement express de l'affaire par le tribunal correctionnel, l'on en sait un peu plus à propos de l'agression au couteau commise dans la nuit de vendredi à samedi, au centre-ville de Besançon.

A commencer par l'élément déclencheur du conflit : un clair (et prévisible) abus de boisson de la part de l'accusé, qui, sous l'emprise de 1,68 g d'alcool, n'aurait alors pas supporté (plus étonnamment cette fois) que sa future victime, âgée comme lui de 21 ans, le compare à… un personnage de manga.

Ce qui nous a donc appris qu'il était plutôt du genre à s'emporter facilement une fois bourré… en plus d'être déjà par nature d'un tempérament assez sanguin, si l'on se fie aux multiples condamnations pour coups et blessures recensées parmi les 12 mentions de son casier judiciaire.

D'où la décision du vice-procureur de requérir à son encontre 8 mois derrière les barreaux. Ce qui peut vous sembler peu pour un récidiviste précédemment sanctionné de 3 ans de prison dont 2 avec sursis, mais était toujours plus salé que la peine prononcée en dernier lieu par le tribunal : 6 mois sous bracelet électronique, avec interdiction de sortir la nuit.

.
Publié le mardi 13 janvier 2015 à 10h18

Confirmez-vous la suppression ?