Besançon : Privés de dessertes

Alors que la période s\'y prêtait idéalement, le réseau Ginko a pris la décision de ne pas faire de cadeau aux bisontins en cette fin d\'année. Une première déception avant celles qui vous attendront peut-être sous le sapin d\'ici quinze jours, mais qui ici s\'explique par le fait que les chauffeurs de bus n\'ont pas été très gâtés non plus ces derniers temps. A l\'exemple de l\'un d\'eux, récemment agressé dans le quartier Fontaine-Ecu.

Bref, vous l\'aurez compris, cette annonce préfigure un mouvement de grève qui ne saurait mieux coller à la journée de demain ! Un vendredi 13, pour ceux qui l\'auraient oublié…

Quant à savoir quelle sera du coup votre part de (mal)chance en cette date si particulière, le tableau ci-contre en offre un bon aperçu. En sachant déjà que les perturbations ne concerneront \"que\" les lignes urbaines du réseau, avec de possibles prolongations les jours suivants.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?