Besançon : Punching car

Entre des travaux qu'on ne présente plus et des places de parking gratuites qu'on peine à l'inverse à repérer tant elles semblent fondre comme neige au soleil, depuis quelque temps le centre-ville bisontin n'est plus vraiment une terre d'asile pour les automobilistes.

Rajoutez à cela la forte probabilité que les plus téméraires d'entre vous ne retrouvent pas forcément leur bien dans l'état où ils l'avaient laissé la veille après une nuit de stationnement, et il ne vous en faudra pas plus pour vous convaincre d'opter intégralement pour les transports en commun d'ici l'arrivée du tram ! Ce qui n'aurait rien pour déplaire à la municipalité, cela va sans dire.

Ainsi, après la série de dommages subis dernièrement par des véhicules sous l'œil complaisant des caméras du parking souterrain Marché Beaux-Arts, ce dimanche vers 5h du matin, c'était au tour de malheureux propriétaires stationnés le long du Boulevard Droz de payer les pots cassés de peinture pour restaurer la carrosserie de leur voiture, rayée au moyen d'un canif.

Surpris en flagrant délit sans avoir eu le temps de parachever son œuvre, l'auteur des dégradations, âgé de 21 ans et déjà titulaire d'une carte de fidélité auprès des services de police, aura visiblement trouvé en l'alcool la source de son inspiration. Interpellé en état d'ébriété avancé, il aura sans surprise été placé en garde à vue et sera prochainement invité à comparaitre devant le tribunal de police.

C.R
Publié le lundi 26 août 2013 à 10h29

Confirmez-vous la suppression ?