Besançon : Qui ne tente rien n’a rien

Pour toute société ou organisme, soigner son image de marque est important. Et c'est ce à quoi travaille notamment le centre des impôts du Grand Besançon, attentif à entretenir en ce début d'année la… réputation de voleurs dont "jouissent" traditionnellement à l'échelle nationale les services du Trésor Public !

Pour ce faire, il a dernièrement adressé un avis de relance à quelque 10 500 contribuables Bisontins, en les "sommant" de régler « dans les meilleurs délais » une facture d'ordures ménagères… qu'ils ont déjà payée.

Une injonction qui, depuis, a bien sûr suscité de vifs retours de la part des personnes concernées, et devrait donc être suivie d'ici peu dans les boîtes aux lettres d'un courrier d'excuses de la part de la direction départementale des finances publiques, invitant cordialement tout possesseur de l'avis de créance BC03402/ex 2015/R7 à ne pas en tenir compte.

.
Publié le lundi 1 février 2016 à 09h47

Confirmez-vous la suppression ?