Besançon : Rails aïe aïe

En cette fin de travaux, on aurait pu croire qu\'il en était fini des victimes collatérales du tram bisontin. Mais en fait non. Après les commerçants, voilà désormais que les cyclistes souffrent à leur tour des installations relatives au nouveau moyen de transport de la ville.

Une douleur essentiellement physique dans leur cas, puisque c\'est au sol qu\'ils sont déjà quelques uns à avoir chuté plus ou moins lourdement… après s\'être pris les roues dans les rails du tracé.

La dernière cascadeuse en date est une femme d\'une trentaine d\'années, auteur d\'un fort beau gadin cet après-midi même dans l\'avenue Carnot. Légèrement blessée, elle a dû être transportée à l\'hôpital.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?