Novillars (25) : Rencontre incisive

A notre gauche, une bande de couche-tard éméchés. A notre droite, une mère et son fils de 19 ans. Au centre des débats, le tapage des uns au pied d\'un immeuble et l\'exaspération des autres depuis la fenêtre de leur domicile. Un litige réglé de bien curieuse manière, jeudi soir à Novillars.

Car cette nuit-là vers minuit, il n\'y a pas que le ton qui sera vite monté entre les deux parties ! N\'acceptant pas les remontrances les visant pourtant à juste titre, les bruyants fêtards auront en effet gravi eux aussi quatre à quatre les étages du bâtiment pour venir tambouriner directement à la porte des rabat-joie.

Pas de quoi toutefois intimider le fils de la locataire qui, une fois le verrou levé, leur aura donné une bonne raison de regretter leur ascension. Armé d\'un couteau, il blessait (non grièvement) deux des enragés au cuir chevelu et à l\'abdomen, avant de casser sa lame sur l\'arrière du crâne du troisième. Preuve qu\'ils avaient décidément la tête dure !

Malgré cela, c\'est bien pour rejoindre l\'hôpital qu\'ils auront dû déclarer forfait. Un statut de victimes qui ne devrait pas les dispenser pour autant d\'une inculpation pour violence en réunion… tandis que leur jeune agresseur a d\'ores et déjà été mis en examen pour tentative de meurtre.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?