Fesches-le-Châtel (25) : Routine coupable

Au départ, ils ne pensaient sans doute avoir affaire qu'à un chauffard parmi tant d'autres. Mais au-delà de ça, les gendarmes de Fesches-le-Châtel seront véritablement allés de surprise en surprise en choisissant de poursuivre vendredi en fin d'après-midi un jeune homme de 25 ans qui circulait à vitesse excessive dans les rues de la ville… au guidon d'une moto non homologuée. Une double infraction qui avait le mérite d'annoncer la couleur, sans toutefois laisser présager l'ampleur des événements futurs… et passés.

Prenant plaisir à cumuler les mauvaises appréciations une fois arrivé à son domicile, l'individu aura tout d'abord offert aux forces de l'ordre le triste spectacle de son état d'ébriété, avant de s'opposer catégoriquement à tout contrôle… et d'enfin lâcher son chien d'attaque face à la patrouille. De race pitbull, celui-ci se révélera heureusement moins hargneux que son maître, maîtrisé non sans mal par 6 gendarmes, après déploiement de renforts.

Ayant par ailleurs laissé échapper un couteau à cran d'arrêt dans la bataille, c'est alors en garde à vue que le jeune homme aura plus clairement révélé son penchant naturel pour la surenchère et la récidive. Déjà condamné à une vingtaine de reprises par le passé, il venait en outre de commettre une double agression sur un parking de supermarché au moment de son interpellation, prescrivant notamment trois jours d'ITT à l'une de ses victimes, frappée au visage.

Une pesante culpabilité qui l'amènera à (re)comparaître ce mardi devant la justice, pour répondre ni plus ni moins de rébellion, violences aggravées, délits routiers, refus d'obtempérer, port d'arme prohibé et, pour finir, de la détention illicite d'un animal, compte tenu de son lourd passif judiciaire.

C.R
Publié le lundi 16 septembre 2013 à 11h39

Confirmez-vous la suppression ?