Doubs : Sans l’ombre d’un doute

Que les apparences soient trompeuses, cela arrive. Mais dans son cas, ce jeune Bisontin de 22 ans aura eu beau nier l'évidence, rien n'y a fait : après son interpellation du 22 octobre, et surtout la saisie d'une part de butin à son domicile, les enquêteurs sont restés intimement convaincus de son implication dans ce confus braquage qui avait été commis deux jours plus tôt à Emagny. D'autant plus d'ailleurs que le buraliste tabassé à cette occasion l'a lui-même formellement identifié depuis, comme étant l'un de ses trois assaillants…

Ainsi mis en examen, le voleur-agresseur "présumé" a été écroué en ce début de semaine, tandis que les investigations se poursuivent pour retrouver la trace de ses complices.

.
Publié le mercredi 5 novembre 2014 à 09h29

Confirmez-vous la suppression ?