Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Lun
22
Mar
20
Mer
17
Jeu
17
CPAM
 
Toute l'actualité
 Toujours la perpétuité pour le violeur du parking Isembart, à Besançon
Envoyer à un ami par email
Kaled Zakaria, le jeune homme qui avait violé une étudiante en octobre 2004, sur le parking Isembart à Besançon, était jugé une troisième fois cette semaine, à Dijon. Le précédent procès avait en effet été cassé en raison d'un vice de forme.
Le jugement et la condamnation n'ont toutefois subit aucune modification : Kaled Zakaria est toujours condamné à perpétuité, avec une peine de sûreté de 22 ans.

En octobre 2004, cet homme avait poussé une étudiante des beaux-arts dans les escaliers près du parking Isembart, l'avait traînée par les cheveux puis l'avait bâillonnée. Il s'était ensuite acharné sur elle pendant toute la nuit, soit 10h au total, provoquant le cisaillement de la moelle épinière de la jeune femme.
La victime est aujourd'hui paraplégique, et ne se déplace plus qu'en fauteuil roulant.

Lors du second procès en appel pour cette affaire, la jeune femme avait souhaité témoigner en l'absence de son tortionnaire. La présidente de la Cour avait alors omis de rendre compte de ce témoignage à l'accusé, comme cela se fait habituellement.
La Cour de Cassation avait donc cassé le verdict, d'où la nécessité d'ouvrir un troisième procès.
Comme lors des jugements précédents, Kaled Zakaria a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, pour "viols avec tortures et actes de barbarie ayant entraîné une infirmité permanente". Le prévenu a reconnu ces faits, mais dit "ne pas s'être rendu compte qu'elle avait mal".
Son avocat souhaite maintenant "mendier un peu d'humanité aux jurés" afin de tenter de diminuer la peine de son client.

Rédaction : Laure Godey
actualités Besançon Publié le jeudi 1 avril 2010 à 15h04
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de jojojura
“Mendier un peu d'humanité? Cette fille subit son troisième procès!!! Je n'ose imaginer ce qu'elle a vécu et endure encore. Cette barbarie m'est insupportable et je n'aurais pas voulu faire partie des jurés.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 avril 2010 à 16h00
Réponse de o. zaguet
“Moi non plus je n'aurais pas voulu faire partie des jurés.
Ceci dit la réclusion criminelle à perpétuité va-t-elle permettre à ce jeune homme de mener le travail nécessaire pour qu'il prenne conscience de son acte et qu'il puisse devenir quelqu'un ? J'en doute... mais notre société n'a guère d'autres solutions à proposer. Voilà un domaine où de nombreux efforts doivent être entrepris.
D'autre part la victime se satisferait-elle de ce verdict ? Pour elle malheureusement le traumatisme est là, à vie. J'espère qu'elle bénéficie d'une prise en charge complète (médicale , psychologique, financière) du traumatisme qu'elle a subi.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 avril 2010 à 16h16
Réaction de crys
“Et qu'elle subi encore,se retrouver pour la 3°fois devant son bourreau je dis chapeau,quel courage!!!!
Une tonne de pensées pour elle.
Quant à mendier un peu d'humanité,il en a eu lui de l'humanité?????????
Il ne s'est pas rendu compte qu'elle avait mal mais de qui se moque -t-il ?
Elle lui disait sans doute vas y continue.
Ce monstre est abject.”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 avril 2010 à 18h37
Réaction de voltaire25-30309
“bsr et pourquoi pas lui faire subir ce qu'il a fait subir?
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 avril 2010 à 22h19
Réaction de nanouck25
“j'ai su par l'intermediaire d'un ami ce qui lui a fait la fille. Atroce n'est pas le mot c'est pire que ça c'est inimaginable... Franchement ces gars la faut leur faire une piqure comme les animaux les euthanasier et les bruler et on en parle pu... Et qui va encore payer pour lui pour le surveiller et le faire bouffer ?Bien c'est nous..”
actualités BesançonEnvoyée le jeudi 1 avril 2010 à 22h58
Réaction de Delfe
“Pourquoi ne pas remettre en cause la peine de mort... Devant des dechets comme ça de la société, qui ne font que remplir les prisons sur le compte de la société. ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 2 avril 2010 à 12h47
Réaction de nanouck25
“Pas besoin de la peine de mort on n'a qu'à faire comme avec les animaux et puis c'est tout. Certainssont euthanasiés alors qu'ils meritent mieux que certains humains. Signé BB :)”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 2 avril 2010 à 17h13
Réaction de o. zaguet
“Waou calmez vous.
L'abolition de la peine de mort fut une grande avancée. Que le crime commis nous révulse est une chose, de la a devenir bourreaux nous mêmes et faire subir ce qui nous répugne en est une autre.
Moi aussi je suis révolté par ce qu'a fait cet homme et j'éprouve beaucoup de compassion pour sa victime. Mais en quoi la mort de cet homme lui rendrait ses bras et ses jambes. En serait-elle vraiment soulagée ? La réclame-t-elle vraiment ?
On doit l'aider à élaborer un travail de repentance, que cet homme prenne conscience de ses actes et qu'il arrive à "réparer" d'une manière ou d'une autre son crime. Que la société se protège de ces individus dangereux est normal. Cependant quand je lis la dernière phrase de Nanouck25 je suis très inquiet parce qu'elle me semble aussi monstrueuse et ça me donne envie de pleurer. Je précise que je suis athée ”
actualités BesançonEnvoyée le vendredi 2 avril 2010 à 23h06
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr